top of page

Iran


Nous voilà déjà à la fin de notre séjour en Iran! Beaucoup d’évènement ce sont passer depuis c’est 25 dernier jours et un gros changement dans notre programme initial! 1 mois et 3400 kilomètres parcourue à travers le berceau de la Perse et sa circulation chaotique. Durant les 8 jours que nous avions réserver dans le nord en attendant la réponse de nos visa pour l’Ouzbékistan nous avons traversé les montagnes direction Badab-e surt site de source naturels, une route plutôt difficile qui nous en a fait baver mais nous avons un dicton dans la majorités des cas a quelques exception près « plus on en bave plus le résultat final est remplie de surprises ! » Petit moment de plénitude sur un site magnifique, c’est comme Pamukkale avec les touristes et la sécurité en moins! 2oo kilomètres plus loin camping sur les plages de la mer Caspienne, une chose qui nous a surpris et qui nous a suivie durant tout le long de notre séjour, c’est la fameuse hospitalité iranienne. Nous en avions entendue parler mais nous n’avions pas idée à quel point elle était omniprésente, nous n’avions jamais vu ça, je ne sais pas si c’est le faite d’être en vélo ou non, oui on est d’accord cela attire l’attention mais bon! Des invitations à tour de bras, de l’aide de toute pars à tel point qu’a certains moment notre seul envie était de se retrouver au milieu du désert, sans bruit. Mais quelle plaisir et quel bonheur de voir le cœur des gens, les relations sont plus direct! Nous préférons cela que le contraire! Nous avons passé beaucoup de soirée entourer de famille iranienne à découvrir la culture directement à la source, leurs pensez, leurs rêve de liberté et leurs mécontentement sur le gouvernement en place. Nous avons dormis là où la route nous menez, à l’arrière d’un camion de livraison, au milieu du désert, dans des parc en centre-ville et la majorités des cas dans des maisons bien chaude et bien confortable, accueillit comme des princes! Après avoir récupérer nos visa pour l’Ouzbékistan direction le sud, la partie la plus intéressante de notre séjour avec des mosquées et une culture à couper le souffle, lieu de pèlerinage de tout l’empire musulman, Ispahan en passant par la ville sainte de Qom. Hop les vélos dans le coffre d’un camion, 500 kilomètres plus loin Chiraz et c’est magnifique rue dans autre temps, Persépolis et les restes de l’empire de Xerxès. Puis nous sommes remontés vers le centre a Yazd ville au milieu du désert, l’objectif était de traverser le désert jusqu’à Machhad ou nous devions prendre nos visa de transit pour le Turkménistan. Dans le désert nous avons découvert le silence, essayant de se rappeler la dernière fois ou rien ne venait perturber notre ouïe, en vain. Quelle étrange et agréable sensation! Le ciel était magnifique et les Étoiles comme une multitude de bougie incandescente, cela nous a donner le tournis. Aucune lumières et aucun son ne venez perturber cette harmonies ou peut être les températures négatives la nuit tombée ! Nous restons bloqués durant 2 jours au milieu du néant désertique, ils nous restent 4 jours avant la date limite de nos visas et 1000 kilomètre pour Machhad ! Pars chance nous rencontrons un camion qui nous avance sur 750 kilomètres et engloutissons les 250 kilomètres restant à l’arrière d’une remorques avec un temps plutôt… glacial! 8 heures du matin comme deux bon écoliers, nous sommes en rang devant l’ambassade.

« Revenez demain, l’ordinateur bug »

Grrr nous sommes juste sur le temps ils nous restent 3 jours.

Nos sauveurs en camionnette de la vielle nous invitent à dormir chez eux, cela devient une habitude . Nous rencontrons toute la famille, la maison et comme un moulin! Chaque heures de nouvelles têtes et donc évidement une nouvelle tournée de thé! Nous passons un moment chaleureux.

Le lendemain au garde a-vous devant l’ambassade nos visa sont rejeter... Grosse déception... le billet d’avion pour l’Ouzbékistan tourne aux alentours de 400 euros.. Après quelques minutes de réflexion et une séance d’étirement nous chamboulons tout notre programme et prenons 2 billets d’avion et deux e-visa directions Bombay!!! Gros retournements de situation, Nous rigolons sur les aléas du destin, 800 kilomètres pour nous rendre à Téhéran, notre ville maudite. Check-up sur la température à Bombay, 30 degrés. OK ! Nous n’avons qu’une seul hâte, enlever nos long pantalons iranien et se promener cuisse au vent sur les terres étranges et extraordinaire d’inde…Merci au peuples iranien pour son énorme bonté et sa générosité ! Nous reviendrons avec plaisir pour partager un thé entres amies, petit clin d’œil à nos chaleureux hôtes

Plus de photo sur l’album du moment















Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page